Les premières semaines

Deroulement de l'adoption

Adopter un chien venant d'Espagne : un choix à réfléchir !

Durant les premières semaines de son arrivée chez vous, la sécurité de votre chien devra être votre priorité !
C’est le préalable indispensable à l’histoire d’amour dont vous rêvez et à laquelle il a droit.Votre chien a un passé difficile.
Il n’a pas été conçu pour être aimé.
S’il est né par l’intervention d’un humain, sa naissance a été programmée pour l’exploiter et il ne connait de l’humain que la violence.
S’il est né dans la rue, au hasard de rencontres de chiens errants, il n’a jamais approché un être humain avant sa capture et son arrivée au refuge.
La plupart de ces chiens n’ont jamais tissé de lien fort avec un humain.
Et pourtant, ils ne demandent que cela… Ils en rêvent, mais il faut leur laisser le temps de s’habituer à l’amour et à la tendresse.
Chez vous, la période d’adaptation peut être très longue et son attachement à vous n’est pas forcément immédiat. 
Il leur faudra du temps pour se sentir en sécurité chez vous.Le petit nid tout doux que vous lui avez préparé va peut-être l’inquiéter au début. 
Il ne faut jamais oublier que pendant des mois, voire des année, la sécurité, pour lui, cela a signifié « fuir l’homme »… Il ne faut pas oublier que l’univers qui lui parait le moins hostile, c’est la nature… Aussi, le premier danger, le temps que votre chien n’a pas appris à vous faire confiance, c’est la fuite. 
Malgré toutes les preuves d’amour que vous lui donnerez, les premiers temps, votre chien n’aura qu’une idée, s’échapper, vous fuir, s’éloigner de vous, s’éloigner des humains, afin de se mettre à l’abri, afin de se protéger.
S’il vous échappe, dans les premiers jours, vous ne le rattraperez pas.
NE L’OUBLIEZ JAMAIS ! PROTEGEZ LE EN L’ATTACHANT, le temps qu’il vous fasse confiance.
Ne présumez pas trop tôt du lien que vous avez tissé avec lui.
Ce n’est pas parce qu’il vient vers vous en intérieur en remuant la queue qu’il vous obéira dans la nature. N’oubliez pas non plus qu’il a survécu grâce à son habilité à la fuite et à l’éviction…
Vous pourrez un jour le lâcher et le laisser courir en toute liberté.
Soyez patient.
Pour lui, pour nous. 
 

Une règle simple, les 3 / 3 / 3 !

 

Nos chiens ont besoin de temps pour s’adapter . Donnez-leur une chance. 

La règle des 3-3-3 vous aidera à comprendre leurs besoins

  1. trois jours pour décompresser
  2. trois semaines pour assimiler votre mode de vie
  3. trois mois pour se sentir chez lui

Les 3 premiers jours =>

 

Ils sont épuisés

Ils se sentent dépassés par les événements

Ils ressentent de la peur et du stress

Ils n’ont pas assez confiance pour se détendre

Ils n’osent ni boire ni manger

Ils se cachent et se replient sur eux mêmes

Les trois semaines qui suivent =>

 

Ils commencent à prendre leurs marques

Ils se sentent plus à l’aise

Ils comprennent que votre maison pourraient être la bonne

Ils apprivoisent votre environnement et commencent à créer leur routine

Ils baissent leur garde et commencent à dévoiler leur personnalité

Ils peuvent commencer à montrer des problèmes de comportement

Les trois mois suivants =>

 

Ils se détendent vraiment

Ils commencent à établir un lien de confiance avec vous

Ils commencent à apprécier leur nouvelle vie

Au bout de trois mois, vous êtes devenus sa raison de vivre… 

Je tiens mon chien en laisse pendant le temps nécessaire à créer un lien

 

– J’aime mon chien, 

– Je respecte les bénévoles qui lui ont sauvé la vie et qui me l’ont confié…

– Je n’oublie pas que je suis encore un étranger pour mon chien

– JE LE GARDE EN LAISSE